Sacré : religieux ou pas ?

Sacré : religieux ou pas ?

Qu’est-ce donc que le Sacré ?

Beaucoup d’interrogations, voire de confusion, autour de ce mot « Sacré ». Que mettons-nous derrière ce terme ? 

En mon sens, le Sacré est à distinguer du Religieux.

Le sacré invite à une autre" reliance", sans adhérer à une Foi, souscrire à des dogmes, faire siennes tous types de croyances.

Il s’agit plutôt de la perception d’un être, d’une relation, d’un objet, qui s’inscrit toujours dans le présent.

Un regard, avec un sentiment face à une manifestation. Une intention de sublimer, de « rendre beau » de « rendre plus grand, plus large » un geste, un instant, un objet…

En contactant la dimension sacrée, on devient conscient de l’altérité tout en vivant un sentiment fusionnel.

Par exemple : je plante des fleurs dans mon jardin, ce ne sont certes que des fleurs. Mais si j’instaure une relation de soin avec elles et je suis consciente que je fais partie comme elles d’un grand Tout, je suis dans le Sacré. Dans ce lien créé avec ces fleurs, je joins une intention, un sentiment à mon geste. Je crée ainsi une alliance et une reliance entre le monde physique et celui de l’Ame et de l’Esprit.

Les gestes symboliques que je propose aux couples de poser pendant leur cérémonie d’engagement, revêtent donc un caractère sacré, en dehors de toute notion religieuse, dans une intention similaire

Les époux prennent soin de leur sentiments, de leur élan à s’engager, ils deviennent uniques et précieux (près des Cieux !) l’un pour l’autre. Leurs gestes, leurs mots, leurs regards, leurs silences, dans l’instant présent de la cérémonie de mariage font bien partie du monde « Sacré »

C’est dans cet espace où l’autre (ou ce sur quoi le regard se pose) est respecté, qu’une transformation s’opère. C’est pourquoi les bénédictions, cérémonies, passages initiatiques ne se perdront jamais,  car ces moments privilégiés et indispensables n’ont pas beaucoup de place dans le quotidien d’une vie dite « moderne » où les gestes sont souvent  mécaniques, répétitifs, stressants, inconscients (bien qu’il serait possible de « ritualiser » son petit déjeuner le matin dans la même approche). Mais qui le fait ? qui s’offre le temps et l’attention de « sacraliser » un geste quotidien ?

Voici quelques réponses que m’adressent mes clients lorsque je les interroge sur ce mot « Sacré » et puis,  je vous laisse méditer sur ce qu’il évoque chez vous….

"Une connexion divine"
"Peut être religieux mais aussi quelque chose de rare, significatif, important, historique"
"Qui a une profonde signification personnelle, ce que l’on peut ressentir avec son âme, qui a un sens très particulier pour soi"
"Vénération"
"Quoi qu’il arrive, une parole donnée est sacrée, elle est inviolable, intouchable, placée au dessus de tout"
"Traditionnel, ancestral, quelque chose d’immuable, un lieu sacré : on y ressent de la sérénité, propice à la méditation"
"Notre relation de couple est sacrée"
"Quelque chose de précieux et inestimable"
"Fragilité"
"Ce qui relève de l’essence d’un Etre"
"Ce qui est important aux yeux d’une autre personne"
"Qui apporte une notion de spiritualité"

Futurs époux : LIRE SUR CE SITE "cérémonie avec les 4 éléments universels"

Imprimer Envoyer ce site à un ami

Célébrante Agathia

Bretagne - France et Europe

Cérémonies en français - anglais - italien

Contact

Par formulaire

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléphone

06 87 88 17 41

Sur ce site, nous utilisons des cookies.