• Valeurs et sources d'une célébrante proche de Dame Nature
  • Le tarot : un guide spirituel et outil d'une célébrante
  • Valeurs universelles d'une célébrante
  • Cérémonies inspirées de l'Egypte antique
  • Une célébrante, amoureuse de la Nature et des arbres
  • Le tarot : un outil de connaissance et d’enseignement
  • Agathia s’inspire des richesses universelles et symboliques
  • Les temples en Egypte étaient des lieux d'initiation

Valeurs et sources de la célébrante Agathia

« En tant que célébrante, je souhaite partager avec vous à travers ces quelques approches la diversité des chemins et vous expliquer ma démarche universelle , en dehors de tout dogme, en « reliance » avec la Nature, le Cosmos, et les merveilleuses richesses de la Vie. Voici mes sources d’inspiration pour la création des cérémonies et célébrations»

CELEBRER LA VIE : CHEMINS SPIRITUELS - TRADITIONS ET PHILOSOPHIES - CROYANCES ET VALEURS

SPIRITUALITE :

Quête du bonheur et recherche du Sens de la Vie : conscience d’être UN avec le GRAND TOUT et une seule SOURCE.  "JE SUIS" un être et non pas une personne. Je sais d’où je viens, pourquoi je suis là et où je vais. Je tends à agir avec le cœur et non pas avec  le mental. Je cherche l’harmonie corps/âme/Esprit.

LIRE L’ARTICLE : Célébrer votre événement sur un lieu sacré

RELIGION :

Du latin « religio », ce qui relie les êtres entre eux au niveau spirituel : un ensemble de croyances partagées par ceux qui sont coreligionnaires. Le niveau spirituel implique des points de vue concernant le divin, l’infini, l’éternité et englobe le tout dans une notion d'unité.

DRUIDISME :

dru (puissance) wid (sagesse) : alliance de forces qui tendent à rendre le bien encore meilleur, et la vie encore plus vivante.

Le Druidisme est un chemin spirituel. Il a 2000 ans d’existence et survit encore. Il est exempt de dogme et d’ensemble fixé de croyance ou de pratiques. De cette façon, il évite plusieurs des problèmes de l’intolérance et du sectarisme que les religions établies ont rencontrés. Agathia se sent très proche de cette philosophie.

La nature forme un point central important de leur vénération : ils la considèrent comme divine ou sacrée. Chaque élément de la nature est sentie en tant qu’élément de la grande chaîne de la vie, sans qu’une créature ou un aspect d’elle n’ait de suprématie sur une autre. À la différence d’autres religions qui croient que l’humanité occupe un rôle central dans le plan Divin, la conception druidique est systémique et holistique, et ne voit l’humanité que comme une partie de la grande famille des êtres vivants.

Les trois objectifs des Druides : ils cherchent surtout à développer en eux la sagesse, la créativité et l’amour. Un certain nombre de vies successives sur terre, plutôt qu’une seule, nous donnent la possibilité de développer entièrement ces qualités en nous.

L’amour de la paix : ils étaient traditionnellement des conciliateurs, et le sont toujours. Les cérémonies druidiques commencent souvent par offrir la paix à chaque direction cardinale

L’au-delà : pour les Druides,  le monde que nous voyons n’est pas le seul qui existe. Ils croient en l’existence de l’au-delà, un lieu où nous nous rendons quand nous mourons. Nous pouvons visiter ces royaumes dans les rêves, dans la méditation, sous hypnose, ou au cours de transe chamanique. La mythologie celtique, qui inspire tellement le Druidisme est remplie de descriptions de cet au-delà.

Son message depuis la nuit des temps :

  • 1 –chacun a le devoir de continuer sa quête spirituelle tant qu’il a un souffle de vie
  • 2- il n’est jamais trop tard pour vivre l’illumination que donne la compréhension profonde d’une vérité !

Ils pratiquent des rituels calendaires aux solstices et équinoxes pour leur avancement spirituel et soigner la planète Terre, des coutumes de célébration de la vie pour les naissances, mariages, décès.

LES ESSENIENS

: signifie « en attente »

Il y a eu plusieurs communautés esséniennes et ce sont les membres d’un petit groupe mystique du Mont Carmel (Israël) en Terre Sainte il y a 2000 ans qui ont accompagné Jésus (Yeshua) dans sa mission messianique. Parmi eux se trouvaient : Hannah, Anna, Marie Anna, Marie Magdala, Joseph d’Artihmatie, Joachim, Mariam, Mathias..

Ils pratiquaient des rituels pour élever leurs sens, purifier leur esprit et leur corps. Leur chemin spirituel les ont mené tour à tour en Egypte, en Grande Bretagne et Irlande, en Inde, en Grèce, dans les montages de l’Himalaya, au Mont St Michel, entre autres… pour y suivre diverses initiations. Ils maintenaient une pureté rituelle stricte, ils mettaient leurs possessions en commun, ils travaillaient dur, ne recherchaient ni le plaisir ni la richesse, se servaient d’un calendrier solaire, ils avaient de grandes qualité d'âme, une bonté et une ouverture d'esprit, un respect de la vie sans pareils, ils étaient guérisseurs, instructeurs. .. Leur lignée existe toujours. On dit que « Seuls ceux qui sont amoureux de la Vérité et qui cherchent véritablement à vivre avec leur âme peuvent les approcher. »

CHARTE DE LA NATION ESSENIENNE

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seul ou en commun, tant en public qu’en privé, par  l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. » Déclaration universelle des Droits de l’Homme, article 18.

L'INITIATION EN EGYPTE ANCIENNE :

le fondement même de cet enseignement consistait à retrouver la liberté par une ouverture de conscience, de cesser de subir sa vie pour la maîtriser

  • connaissance au plus profond de soi même
  • purification de l’Etre
  • accès aux lois de l’Univers et leur utilisation pour transformer (alchimie) : les initiés devenaient des mages (magie = l’ Ame Agit)
  • élimination des barrières entre le mental et le surmoi

Les temples construits le long du Nil jusqu’à la grande pyramide étaient des lieux d’initiation, d’enseignement (et non pas des tombeaux ceux-là sont dans la vallée des rois) : chaque étape permettait de monter une marche jusqu’à la réalisation du Soi. Cet enseignement d’environ 3500 ans avant Jésus Christ est encore transmis à ce jour. Le Christ a suivi cet enseignement…

BOUDHISME :

nangpa en tibétain signifie « tourné vers l’intérieur »

tous ses enseignements n’ont qu’un seul but : se tourner vers la nature de l’esprit, de nous libérer de la peur de la mort pour nous aider à vivre la vérité de la vie. Devenir Boudha c’est devenir enfin un être humain authentique qui est sorti de l’illusion.

A LIRE : Le livre de la vie et de la mort de Sogyal Rinpoché, un chef d’oeuvre spirituel.

 

LA NUMEROLOGIE

est un art divinatoire millénaire (ses racines remontent à Pythagore) qui se base sur le principe que les nombres ont une influence sur notre existence. Nous naissons accompagnés de nombres qui sont liés à notre nom ou notre date de naissance, la numérologie nous permet de décrypter la valeur symbolique de ces nombres et d’en comprendre la signification dans notre existence.

LE TAROT

est un véritable guide spirituel dont le message se perçoit à travers le symbolisme de ses cartes. On trouve son origine en Egypte ancienne dans le jeu de Senet: il est constitué de 22 arcanes majeurs et d’arcanes mineurs. Les cartes reconstituées par Jodorowski dans leur couleur d’origine seraient les plus fidèles du tarot d’origine. Elles dévoilent leur message initiatique (social, psychologique, spirituel) selon le niveau d’évolution de chaque Etre. Une vie entière serait nécessaire à en connaître tout le sens profond !

 

Imprimer Envoyer ce site à un ami

Célébrante Agathia

Bretagne - France et Europe

Cérémonies en français - anglais - italien

Contact

Par formulaire

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléphone

06 87 88 17 41

Sur ce site, nous utilisons des cookies.